jeudi 24 juillet 2014

Periyar Wild Life Thekkadi Kumily


Présentation:


Thekkady et Kumily sont deux petits villages joints n'en formant plus qu’un aujourd’hui. Le village est de petite taille, constitué d’une seule rue principale qui le traverse sur 1 km d’Est en Ouest. Thekkady est à la frontière entre le Tamil Nadu et le Kerala, à environ 1000 mètres d’altitude, à proximité de la faille qui plonge sur le Tamil Nadu, 800 mètres plus bas. L’axe routier Madurai – Ernakulam (Cochin) est l’un des trois axes principaux qui relient le Kerala au Tamil Nadu.  Celui-ci étant le principal axe qui traverse les montagnes, Ghâts occidentaux. Le trafic routier est moyennement important car il concerne essentiellement les passagers. Les marchandises empruntent la route de plaine passant par Palakkad.


carte kerala tamil nadu


Au sud de Thekkady s’étend l’immense réserve naturelle de Periyar. Au nord, des plantations (épices : poivre, cardamone, muscade, café, thé, etc.)

Thekkady et le tourisme au Kerala

Thekkady une des cinq principales destinations touristiques du Kerala désignées par le gouvernement local avec :

  •       Fort Kochi : ancien comptoir et petite ville Munnar : paysages et plantations de thé 
  •       Alleppey : backwaters
  •       Varkala : plages


Une idée simple : une ville dédiée au tourisme, proche de l’aéroport, un circuit en boucle, avec peu de distances, de la variété dans le circuit : Ville – Plantation de thé - Réserve naturelle - Backwaters – Plage.
Un programme qui convient à de nombreux voyageurs souhaitant passer des vacances agréables au soleil avec un peu de dépaysement.
 
Il y a 20 ans, Thekkady était un petit village avec peu d’hôtels et on pouvait y voir des animaux sauvages, notamment au bord du lac. Mais cela fait bien longtemps que les éléphants ont cédé au plaisir de la tranquillité, à l’écart des zones fréquentées, plutôt qu’à celui d’être les stars de tous les paparazzis en herbe.

Quant aux tigres, même les gardes forestiers, souvent issus de tribus locales, n’en ont vu que très rarement dans leur vie. Les guides touristiques papier, comme Le routard, le Lonely Planet et autres, devraient actualiser leurs articles pour enfin faire leur travail de guide au lieu de reproduire les textes des brochures commerciales…

Toute la profession du tourisme s’accorde à maintenir l’illusion et de s’excuser, le jour venu, où le touriste arrive, du rendez-vous manqué avec le gros chat ou de l’absence des éléphants partis en balade dans la forêt ( !), « mais de justesse, on en a vu la semaine dernière ! »

Thekkady  une étape présente dans quasiment tous les itinéraires de voyage

  •          Grâce à la promotion de la réserve qui perpétue le rêve d’apercevoir des animaux sauvages. 
  •      Pour une raison d’ordre pratique, Thekkady étant sur la route reliant Madurai au Kerala.
  •      Le développement suffisamment étendu d’activités touristiques, dont les plantations d’épices. Même si  l’on retrouve ces épices partout dans le Kerala, il est plus facile d’avoir des structures destinées au tourisme (accueil, restauration, etc.)
  •           Qualité des hébergements. Il y a un large choix d’hôtels et de guesthouses à Thekkady.
Attention aux itinéraires farfelus, dits  hors sentiers ou originaux ! suggérant une route : Madurai – Kanyakumari – Kovalam – Alleppey et Thekkady ! Un non-sens, obligeant à faire des centaines de kilomètres en plus (que l’on vous propose parfois de faire en train … pour limiter les coûts).
Sachant que Kanyakumari est un lieu essentiellement à vocation de pèlerinage hindou : pas de bonne infrastructure hôtelière, un bord de mer utilisé comme toilettes publiques comme dans de nombreux autres lieux de pèlerinage, et un intérêt touristique assez limité. « La pointe sud de l’Inde, d’où l’on voit les trois mers aux 3 couleurs … » Tous ceux qui sont allés sur place n’ont toujours pas saisi la nuance des 3 couleurs… Bien d’autres lieux hindous sont plus beaux et plus intéressants.

Nous considérons qu’il ne faut pas faire du hors sentier pour le hors sentier. Si l’on s’écarte des itinéraires classiques, il doit y avoir un réel intérêt pour les voyageurs.

Thekkady aujourd’hui

En 1985, 350 kms²  des 925 kms² de zones protégées sont officiellement classées Parc national. Le gouvernement du Kerala en fera l’un des lieux stratégiques de son plan de développement touristique, avec les régions de Munnar (thé), d’Alleppey (backwaters), de Varkala (plage) et Fort Kochi (ville).

Le village de Kumily Thekkady

Il est situé à la frontière entre le Tamil Nadu et le Kerala. Le fonctionnement politique de l’Inde est proche de celui des Etats-Unis et se rapproche d’une fédération. Chaque état dispose de son propre gouvernement complet, ses lois, taxes, etc. Il y a donc des frontières, des taxes pour le passage des marchandises et des personnes, avec son lot de contraintes, système de corruption et limitations économiques induites.
Sur les 600 kms de frontières entre le Tamil Nadu et le Kerala, il n’existe que trois axes routiers principaux avec en son centre le passage par Thekkady, qui relie Madurai à Cochin.
Le village doit une partie de son activité commerçante à cet axe de passage. Mais les deux principales activités économiques sont :

  •       Le négoce des épices largement dominé par le négoce international de la cardamone. Les plus grands centres du monde de vente aux enchères de cardamone sont ici.
  •            Le tourisme qui représente une part très importante des revenus avec plus de 150 hôtels et guest-houses.
Il n’y a pas de bâtiments ou de monuments intéressants à visiter, s’agissant d’un village créé il y a moins de 100 ans.
Le village est composé de deux rues principales, l’une traditionnelle où la vie locale bat son plein et l’autre que l’on pourrait qualifier de quartier des touristes. Le long de cette rue qui s’étire jusqu’à l’entrée de la réserve, hôtels, guesthouses, magasins d’épices et de souvenirs se succèdent. Attention aux prix qui y sont très largement supérieurs à ceux pratiqués par ailleurs.
Par contre on y retrouve plusieurs hôtels sympathiques, calmes, avec la nature à proximité.

Chez KST Tours, nous avons décidé d’inclure Thekkady pour plusieurs raisons :


      De nombreux voyageurs ne comprendraient pas pourquoi nous serions les seuls à ne pas proposer cette étape. Si tous les guides en parlent et si toutes les agences l’incluent,  nous passerions pour des originaux qui refusent l’évidence de l’intérêt de Thekkady…

            D’autre part :

Il faut reconnaître que Thekkady propose aujourd’hui un éventail d’activités et visites suffisamment variées pour qu’une partie de nos voyageurs y trouvent ce qu’ils viennent y chercher. 
            Parce que lorsque l’on voyage en famille avec des enfants, il est important de penser à eux. Thekkady offre de meilleures infrastructures (hôtels avec piscine, restaurants, balade à dos d’éléphant) dans certaines autres régions de montagnes. En Inde du sud, il n’y a pas partout d’hôtellerie de qualité ou de charme, habituée à recevoir un public étranger, avec ses exigences et ses attentes en matière de services.

      Enfin, pour ceux qui aiment la nature et souhaitent faire un voyage à leur rythme, il sera agréable de séjourner à Thekkady, 3 ou 4 nuits pour rayonner aux alentours. Dans un rayon de 40 kms, plusieurs belles balades dans la nature sont à faire. Nous vous en parlons dans un article dédié : que voir et visiter autour de Thekkady.


Après plusieurs séjours à Thekkady, nous avons sélectionné différents types d’hôtels : des hôtels de bon rapport qualité/prix, des hôtels offrant des atmosphères différentes,  hôtels de charme, et aussi quelques hôtels pas chers à Thekkady. Nous avons également retenu ce qui nous semblait le plus intéressant à faire, de trouver quelques lieux moins fréquentés, hors sentiers battus pour ceux qui le souhaitent.
Nous avons pris le parti de la transparence. Nous ne promettons pas ce qui n’est pas :
-          la balade en bateau sur le lac lors de laquelle vous pourrez observer la vie sauvage (… ?),
-          ou le fameux bamboo rafting (je ne pense pas que nul ici n’ait déjà pratiqué le rafting… !) car il s’agit d’une simple balade très courte sur le lac sur un grand radeau en bambou, pour rejoindre l’autre rive et poursuivre la marche à pied dans la forêt)

Une chose est sûre : Thekkady peut s’avérer une destination touristique de qualité, mais il faut faire un tri et décrire ce que l’on peut faire à Thekkady tel que c’est. Enormément de choses sont à voir et à faire.

 Nous allons essayer de le faire ci-après avec deux articles assez complets :

Que faire a THEKKADY ?

A faire aux environs de THEKKADY

Ils ont voyagé avec KST Tours ils en parlent !  Avis de nos voyageurs en Inde du sud